December 23, 2018

Please reload

Posts Récents

L'année qui fût (FR)

April 6, 2018

1/3
Please reload

Posts à l'affiche

Tout est dans le pudding (FR)

December 18, 2017

C'est la saison de Thanksgiving et des fêtes partout dans le monde. Les Américains ont célébré en partageant la dinde entre amis et en famille. En Afrique, c'est toujours une fête les jours précédant Noël et le fait d'être en famille est tout aussi important que de compter nos bénédictions. Chez les gens de foi, chaque jour est un jour de grâce tant que vous vous réveillez en bonne santé et en paix. Je considère que je fais partie de tous ces groupes par origine et par association, et je crois avoir toutes les raisons de célébrer et d'être reconnaissante, SURTOUT CETTE ANNEE.

 

Mon amour pour la culture est profond qu’elle soit africaine, européenne, américaine... La vérité est que je respecte toutes les personnes qui sont fier de leur patrimoine culturel, bien que je sois plus attaché à la culture africaine par origine car elle forme mon identité.

 

En grandissant, j'ai aimé la danse et la poésie. Je me suis toujours sentie dans mon élément en participant à des festivals culturels, en portant les vêtements traditionnels qui mettaient en valeur notre richesse ethnique. Au Kenya, ces festivals ont lieu chaque année et les écoles participent de l’échelle locale jusqu’à l’échelle nationale pour les meilleures d’entre elles. A mon entrée à l'université, j'ai étudié la communication, la littérature et la sociologie, mais je ressentais toujours le besoin de participer à des activités culturelles. Je me souviens d'avoir participé au concours de Miss Tourisme dont le but était de partager et témoigner de la beauté des différentes provinces kényanes auprès des touristes locaux et internationaux. Il ne s’agissait pas seulement de parler de ces provinces mais de « transporter » ces visiteurs dans les endroits magiques et insoupçonnés qu’elles recèlent. Vous pouvez imaginer ma fierté et ma joie lorsque j'ai été choisie pour faire la promotion de ma province pendant une année complète. Quand l'année s'est terminée, j'ai continué à avoir faim et soif d'en faire plus, d'apprendre plus et honnêtement d'être plus.

 

En devenant hôtesse de l'air juste après l'université, j'étais certaine que cela allait constituer une opportunité pour moi de connaître d'autres cultures, différentes de la mienne, en voyageant à travers le globe : petit-déjeuner à Nairobi, diner au Pays-Bas, sur les marchés de Mumbai deux jours plus tard… J'ai tout absorbé : les spécialités culinaires, les styles vestimentaires, les comportements... Ce fut une expérience révélatrice, un voyage permanent me conduisant des cœurs de l'Afrique, aux rues de l'Europe, en passant par le « lifestyle » oriental de l'Asie ... J'en ai aimé chaque instant.

 

Avec le recul, je me rends compte que c'est cette passion pour ma propre culture qui m'a donné la liberté d'embrasser et de célébrer les autres.

 

J'ai déménagé en France il y a quelques années (4 pour être exact). L'amour m'a amené dans la ville des Lumières 😎. Pendant une minute, je me suis sentie comme un poisson hors de l'eau. Malgré le fait que j'avais visité le pays un très grand nombre de fois auparavant, cette fois c'était différent ! J'allais m'installer ici, j'allais devoir changer mes habitudes quotidiennes et maîtriser une nouvelle langue pour bien faire les choses, accepter les changements climatiques (mon pays, le Kenya, se trouve sur l'Equateur, alors nous n'avons pas d'extrêmes au niveau des températures). C'était seulement la face émergée de l'iceberg en ce qui concerne le changement (l’objet d’un prochain article). J'ai donc eu besoin de quelque chose d’autre qui me parlerait plus intimement, qui me réconforterait. C'était le Kitenge ou Leso comme nous l’appelons au Kenya. L'enrouler autour de moi m'a donné la chaleur et le sentiment d'être chez moi, a ravivé les souvenirs des bons moments passés en famille et avec les amis. J'ai eu la forte envie de partager cela dans mon pays d'adoption. C'est ce qui m'a conduit à l'entrepreneuriat. J'avais besoin de raconter ces histoires bouillonnantes dans mon ventre et la meilleure façon de le faire allait être «le tissu qui parle» comme nous l'appelons au Kenya.

 

 

Je savais ce que je voulais faire, je ne savais pas comment m'y prendre, quand et par où commencer. Il y avait beaucoup de choses à apprendre pour assembler les pièces du puzzle : comptabilité, marketing, études de marché, exigences légales, développement et gestion de produits... Provenant d'un pays anglophone, les règles en matière de business sont différentes à celles de la France. Je me considère chanceuse. J'ai été présentée à différentes organisations pour aider à donner vie à mes idées. Aksis et Positive Planet m’ont tenu littéralement la main quand il s'agissait de développement personnel et de business plan. Puis vint BGEPARIF ou la Boutique de Gestion Paris avec Les Ateliers de Paris qui m'ont ouvert les yeux sur le monde des affaires, grâce à une formation rigoureuse qui a duré quelques mois, mais qui m'a permis d'acquérir des connaissances sur la gestion d'entreprise.

 

Vous savez que les étoiles brillent sur vous quand, lors d'un voyage comme celui-ci, vous tombez sur une personne qui a non seulement le savoir-faire technique, a marché sur le chemin avant vous et est prête à vous prendre sous son aile pour vous guider. Ce sont des gemmes rares dans la vie (salut Elodie).

 

J'ai le sentiment que mon cœur est plein, la famille a été mon pilier.

 

Mes parents disent toujours « un cœur reconnaissant ne se démode jamais », je suis la fille de mes parents. Alors que la saison des fêtes bat son plein, souvenons-nous de remercier et de célébrer ceux qui nous ont fait avancer d'un pas ou deux de plus que l'année dernière. Bonnes vacances à toutes et à tous !!!

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square